Select Page

Il s’agit d’une lettre ouverte publiée 5 ans plus tôt alors que Faure Gnassingbé ouvrait son 3ème mandat. Constat, c’est que les souhaits émis à l’époque par l’artiste, écrivain et promoteur culturel restent toujours d’actualité. Comme quoi, les lignes n’ont pas pour autant bougé… Lisez !

Lettre ouverte au Président de la République
Une litanie de souhaits de Frédéric Gakpara pour le nouveau quinquennat de Faure Gnassingbé
Publié le mardi 9 juin 2015

Dans ce courrier adressé au Chef de l’Etat togolais, il est constaté que l’artiste, écrivain et promoteur culturel, Frédéric Yao Gakpara émet une longue liste de souhaits de ce qu’il attend de ce nouveau quinquennat confié au Chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé. De la politique, à la culture en passant par le social, l’économie, l’agriculture, les finances publiques… et la gouvernance en général, il n’a pas caché ce qu’il entend voir le nouveau gouvernement régler. « Je souhaite,… je souhaite beaucoup de choses, Excellence Monsieur le Président. Je souhaite beaucoup de choses pour notre pays durant les cinq prochaines années. Je souhaite que vous concédiez tout en votre capacité et pouvoir pour redonner de l’espoir à votre peuple désabusé et las », c’est finalement en ces mots que se résume cette lettre ouverte de l’artiste humoriste togolais. Dans les lignes qui suivent découvrez le contenu intégral de la lettre.
Lomé, le 09 juin 2015

JE SOUHAITE,
Excellence Monsieur le Président,
Je souhaite que votre prochain gouvernement soit celui de technocrates et de panafricanistes.
Technocrates car il faut pour notre pays, améliorer durablement la qualité de vie de ses citoyens, sans regard partisan ni calcul politicien.
Panafricanistes car il faut pour notre pays, s’inscrire dans un bloc d’intérêt culturel, économique et géostratégique continental, face à la prédation des puissances mondiales en crise énergétique et financière.

Je souhaite que votre nouveau gouvernement s’attèle à équiper tous les centres hospitaliers du pays en énergie solaire, en matériel de normes modernes et en ambulance.
Je souhaite qu’il se crée durant ce quinquennat, autant de casernes de sapeurs pompiers que de postes de gendarmerie que compte déjà notre pays.
Je souhaite que le pouvoir d’achat des travailleurs de tout secteur soit relevé selon leurs réels mérites pour offrir le bien être à la famille togolaise.

Je souhaite que, pour un service compétitif en qualité et en prix au bénéfice du consommateur, votre nouveau gouvernement ouvre le marché des télécommunications à d’autres opérateurs, car le Togolais dont le revenu est des plus bas du continent, reste celui qui paye plus cher sa communication en téléphonie et en internet.

Je souhaite qu’une politique d’investissement soit menée prioritairement et préférentiellement en direction des opérateurs économiques togolais du pays et de la diaspora, pour faire face à la crise du chômage et prendre nous-mêmes, fils et filles du Togo, le contrôle de la souveraineté économique et monétaire de notre pays, comme le Nigéria qui en donne le meilleur exemple sur le continent.

Je souhaite que la diplomatie de votre nouveau gouvernement soit plus entreprenante au profit de la représentativité des Togolais dans les institutions internationales et au profit de la conquête des marchés économiques et culturels continentaux et intercontinentaux par nos compatriotes.

Je souhaite que votre projet d’émergence du pays trouve son socle sur la formation des hommes et des femmes intègres, dignes, cultivés, motivés et ambitieux, qui porteront des projets novateurs et penseront la politique infrastructurelle du pays de façon révolutionnaire sur les cinquante années à venir.
Je souhaite que tout projet dont la réalisation impliquerait des dettes envers des multinationales au-delà d’une mandature présidentielle, donne d’abord lieu à des débats publics et parlementaire.

Publié le mardi 9 juin 2015

Frédéric Gakpara

 

Le Mouvement Patriotes Togolais a pour but d’adopter une lumière aux populations qui détiennent les solutions que ce sont les populations elles-mêmes qui détiennent les solutions à leurs problèmes. C’est pourquoi, nous adoptons une démarche d’écoute et d’accompagnement des acteurs locaux.

Vote For

View Results

Loading ... Loading ...