Select Page

Message de kofi Yamgnane à l’adresse du peuple togolais 
61e anniversaire : à mes compatriotes togolais !

Chers compatriotes,
En ce jour du 61e anniversaire de l’accession à la souveraineté internationale de notre pays,
En hommage à toutes les luttes, à toutes les tentatives de dialogue et en rappel de toutes les espérances déçues,
En hommage et en respect des larmes et du sang versés par les Togolais et les Togolaises de tous âges, de toutes confessions, de toutes régions,
En toute fraternité, en toute humilité et le cœur plein de reconnaissance,
Nous voudrions nous incliner devant la dépouille de tous ceux qui sont tombés sous les balles des militaires togolais depuis si longtemps et encore ces derniers mois pour que vive libre le Togo. Nous nous associons à la douleur et à la peine de leurs familles, de leurs amis, de leurs proches.
Nous voulons souhaiter un rétablissement aussi prompt que possible à tous les blessés dans leur chair comme dans leurs cœurs.
Nous partageons l’inquiétude de tous les Togolais qui déplorent la disparition d’un des leurs et dont ils n’ont plus de nouvelles depuis un trop long temps.
Enfin nous déplorons les départs en exil de ces dizaines de milliers de nos compatriotes à cause des ordres assassins donnés par le pouvoir politique à des militaires de notre armée nationale qui ont tourné leurs armes contre leurs propres cousins, frères, pères, mères et amis.
Avec insistance et de manière solennelle, nous demandons au gouvernement la libération immédiate de tous les manifestants injustement emprisonnés pour simplement avoir réclamé pacifiquement leurs droits, ainsi que la libération immédiate de tous les détenus politiques et de tous les innocents jetés sans raison et sans jugement équitable dans les geôles gouvernementales.
Nous voulons que toutes ces victimes sachent que leurs sacrifices ne sont pas vains et que le jour venu, la Nation tout entière leur rendra les honneurs à la hauteur de leur courage et de leur abnégation.
À l’occasion de cet anniversaire manqué, nous remercions tous ceux qui, nationaux ou étrangers, de près ou de loin, se sont engagés dans les diverses tentatives de normalisation de la situation du Togo.

Chers compatriotes,
Vous avez décidé de faire de cette année 2021, l’année de la reconquête de vos droits bafoués depuis plus de 60 ans : droit à la dignité, droit à la liberté, droit à la sécurité, droit à l’éducation, droit à la santé, droit au travail…en un mot, droit à la démocratie.
Le gouvernement qui n’a jamais été capable d’accomplir son devoir minimal, c’est-à-dire vous protéger, vous soigner et vous éduquer, a choisi de continuer dans la voie de l’autisme politique et de la violence gratuite. C’est en réponse à ce mépris de Faure Gnassingbé que vous devez ressortir en masse dans la rue, de Cinkassé à Lomé, en vous mobilisant à travers tout le pays : Dapaong, Mango, Kara, Guérin-Kouka, Bassar, Bafilo, Sokodé, Tchamba, Atakpamé, Kpalimé…etc. La dictature répondra comme à son habitude, par une violence inouïe faisant des morts, des blessés, des disparus, des exilés…par centaines….
encore et encore!
Cette confrontation, ce n’est pas vous qui l’avez souhaitée, c’est le régime dictatorial de Faure Gnassingbé qui vous l’a imposée.
En décidant de transformer les forces armées et de sécurité en une milice taillable et corvéable à merci et exclusivement dédiée à sa sécurité personnelle; en choisissant de détourner tous les biens du pays pour assouvir l’inétanchable soif de tous les prédateurs qui l’entourent; en privatisant l’État; en privatisant toutes les ressources du pays et tous les biens nationaux; en vous prenant tout jusqu’à votre dignité, Faure Gnassingbé vous oblige à entrer en lutte. C’est donc une lutte juste, légale et légitime : c’est pourquoi vous avez le soutien de vos diasporas et de tous les peuples pacifiques du monde.
Nous vous le répétons : vous n’avez jamais été aussi proches de la liberté. Alors ne lâchez rien !
Renversez les murs qui vous emprisonnent, car les murs renversés deviennent des ponts!
Avançons car la stagnation, quand on fait la révolution, c’est la mort.
Pour ce 61e anniversaire, nous vous souhaitons encore davantage de courage et de lucidité : se défendre contre les forces du désordre, de la violence et de la mort, quand elles vous tabassent comme des animaux, ce n’est pas un acte de rébellion, c’est un acte de résistance, un réflexe de survie !
Choisissez de vivre, vivre libres !
Maintenant que la justice française poursuit son mentor pour « délit de corrupteur » et que donc lui-même est, non pas soupçonné mais convaincu « d’être corrompu », toutes les provocations de Faure Gnassingbé, le dernier des désastres, le désastre de tous les désastres, ne sont que gesticulations quand il parle de dialogue, de référendum et d’élections.
À tous les Togolais et toutes les Togolaises, pour ce 61e anniversaire du Togo indépendant, nous souhaitons
Un courage renouvelé !
Une solidarité sans faille !
L’union sacrée!
La paix intérieure pour chacun et chacune d’entre vous !
La liberté est désormais à portée de main ! Ne lâchez rien !
Vive la République !
Vive le Togo !

Pour Sursaut Togo,
Le Président

Kofi YAMGNANE

Le Mouvement Patriotes Togolais a pour but d’adopter une lumière aux populations qui détiennent les solutions que ce sont les populations elles-mêmes qui détiennent les solutions à leurs problèmes. C’est pourquoi, nous adoptons une démarche d’écoute et d’accompagnement des acteurs locaux.

Vote For

View Results

Loading ... Loading ...