Select Page

 

Yawovi Agboyibo est né le 31 décembre 1943 à Kouvé dans la préfecture de Yoto

Avocat de formation et militant des droits de l’homme, il est considéré comme le libéralisateur de la boisson locale SODABI. Un opposant à la dictature de Gnassingbé Eyadema.

Me. Agboyibo est à l’origine de la création de la Commission nationale des droits de l’homme, fondée en 1987 et dont il est le premier président (1987-1990). On lui attribue un rôle important dans le processus de démocratisation du Togo.

1er batonnier du Togo, President de la Fondation FAR.

Il est aussi le fondateur du Comité d’action pour le renouveau (CAR) en 1991. En 1991, il obtient une amnistie générale des opposants exilés ainsi qu’une charte introduisant le multipartisme.

En 1993, pour protester contre l’invalidation de la candidature de l’opposant dit radical  à l’époque Gilchrist Olympio à l’élection présidentielle, Agboyibo et le CAR décident de boycotter le scrutin.

En 1994, son parti le CAR obtient 36 sièges sur 81 au Parlement. Le poste de premier ministre revient cependant à Edem Kodjo dont le parti a obtenu 7 sièges, qui renverse son alliance avec le CAR en faveur du Rassemblement du peuple togolais (RPT, l’ancien parti unique qui a obtenu 35 sièges), ce qui lui permet de former une nouvelle majorité.

En 1999, suite a une crise poste électorale, Me Agboyibo et son parti signe avec le pouvoir en juillet 1999 l’Accord-cadre de Lomé.

Le 3 août 2001, Agboyibo est emprisonné en raison d’une plainte en diffamation du premier ministre Kodjo Agbéyomé. Le processus de dialogue politique entre l’opposition et le pouvoir est alors interrompu. La cour d’appel de Lomé annule les poursuites contre Agboyibo et ordonne sa libération en janvier 2002 mais celle-ci n’intervient effectivement qu’en mars.

Premier Ministre du Sept 2006 – Décembre 2007

L’homme s’intéresse aussi a la littérature et a la psychologie. Auteur de 3 livres :

Combat pour un Togo démocratique

Gouvernance sociale en Afrique : 20 ans après le sommet de la Baule, le cas du Togo

Paramètres Humains de l’action politique.

 

Timothy Doe 

Le Mouvement Patriotes Togolais a pour but d’adopter une lumière aux populations qui détiennent les solutions que ce sont les populations elles-mêmes qui détiennent les solutions à leurs problèmes. C’est pourquoi, nous adoptons une démarche d’écoute et d’accompagnement des acteurs locaux.
Follow by Email
Facebook