Select Page

Déterminée à lutter contre la misogynie et le patriarcat qui gangrènent l’ensemble des régions du monde, la FIDH est convaincue que ce combat passe par l’obtention de l’égalité entre les femmes et les hommes en droit et en pratique. Dans ce contexte, la FIDH plaide pour la ratification, sans réserve, des instruments internationaux et régionaux de protection des droits des femmes (la Convention CEDAW et son Protocole facultatif, le Protocole régional africain de Maputo…) et pour leur mise en œuvre effective. Avec ses membres et partenaires, elle exhorte les États à réformer les lois nationales conformément à ces textes, de manière à garantir le respect des droits des femmes. La FIDH a participé au lancement de deux campagnes majeures pour la lutte contre les discriminations : depuis 2006, dans les pays arabes, la Campagne « L’Egalité sans réserve » réunit des ONG de défense des droits humains et des droits des femmes dans l’objectif d’obtenir le retrait des réserves à la CEDAW. La Campagne a contribué au retrait de réserves émises par la Jordanie, le Maroc et la Tunisie. Ces retraits ouvrent la voie à la réforme des lois internes discriminatoires. Depuis 2009, en Afrique sub-saharienne, la Campagne « L’Afrique pour les droits des femmes » rassemble plus de 100 ONG à travers le continent, appelant les États à ratifier et respecter les instruments internationaux et régionaux de protection des droits des femmes en droit et en pratique

Mouvement Mondial des Droits Humains FIDH

 

Le Mouvement Patriotes Togolais a pour but d’adopter une lumière aux populations qui détiennent les solutions que ce sont les populations elles-mêmes qui détiennent les solutions à leurs problèmes. C’est pourquoi, nous adoptons une démarche d’écoute et d’accompagnement des acteurs locaux.