Select Page

Faure Gnassingbé et son plus petit nombre qui accapare les ressources

Lors de son allocution du 26 avril 2012, à la veille de la fête de l’indépendance, Faure Gnassingbé a déclaré avec force :

« Lorsque le plus petit nombre accapare les ressources au détriment du plus grand nombre, alors s’instaure un déséquilibre nuisible qui menace jusqu’en ses tréfonds la démocratie et le progrès ».

Le chef de l’Etat venait de terminer un mandat et de s’arroger un deuxième dans la parodie électorale de 2010.

Neuf ans plus tard, en février 2021, lui-même est accusé de corruption par son partenaire d’affaires Vincent Bolloré qui avoue devant une magistrate française avoir eu la concession du port de Lomé en contrepartie de services rendus au chef de l’Etat togolais pour son élection en 2010. Il contribue ainsi lui-même, selon ses propres propos, à instaurer un déséquilibre qui menace la démocratie et le progrès.

En réalité, le déséquilibre en question a atteint aujourd’hui un tel point qu’au Togo il n’y a ni démocratie ni progrès.

Il appartient à la jeunesse togolaise de reconquérir ses droits à la démocratie et au progrès.

En ce jour de fête de l’indépendance, j’appelle mes compatriotes à renouer avec l’engagement patriotique qui a nourri tous nos grands-parents du nord au sud, durant la lutte qu’ils ont menée. Ils ont libéré le Togo de la tutelle internationale. Il vous revient, jeunes Togolaises et jeunes Togolais de libérer le Togo de ses propres enfants qui empêchent la démocratie et le progrès.

Gamesu

Nathaniel Olympio

Président du Parti des Togolais

Le Mouvement Patriotes Togolais a pour but d’adopter une lumière aux populations qui détiennent les solutions que ce sont les populations elles-mêmes qui détiennent les solutions à leurs problèmes. C’est pourquoi, nous adoptons une démarche d’écoute et d’accompagnement des acteurs locaux.

Vote For

View Results

Loading ... Loading ...