Select Page

DECLARATION D’INDIGNATION DU MOUVEMENT PATRIOTES TOGOLAIS
(sur les mésaventures de Jean-Pierre Fabre à Sokodé)

Le Mouvement Patriotes Togolais a appris, avec consternation, les incidents survenus à Sokodé le vendredi 21 juin, au 8e jour de la campagne électorale pour les locales du 30 juin prochain.

Alors que le cortège de l’Alliance nationale pour le changement (ANC) conduit par son Président national Jean-Pierre Fabre est arrivé dans la ville pour mener ses activités de campagne, ce dernier a été pris à parti par une horde d’individus manifestement partisans du leader du Parti national panafricain (PNP) Tikpi Atchadam.
« On ne veut pas de toi ici à Sokodé », « Tu es terminé », « On ne veut plus de toi ici », « A cause de toi, on va aller supporter Faure Gnassingbé », tels étaient les propos d’un quidam. Et la foule hystérique de crier en chœur : « Atchadam ! Atchadam ! Atchadam ! ».

Ces incidents et propos sur fond de tribalisme sont d’une gravité extrême qui ne laisse pas indifférent le Mouvement Patriotes Togolais. Ils nuisent à la lutte commune menée par le peuple togolais tout entier sans distinction d’appartenance politique, d’ethnie, etc. pour son affranchissement du joug du régime cinquantenaire RPT/UNIR, l’avènement de l’alternance et l’instauration de la démocratie que nous appelons de tous nos vœux.

Ces incidents sont-ils véritablement l’œuvre des militants du PNP et fans de Tikpi Atchadam ou des manœuvres du pouvoir en place pour semer la division dans les rangs des forces démocratiques ?  

Le Mouvement Patriotes Togolais continue de s’interroger. Il a du mal à croire que ces actes proviennent d’authentiques militants du PNP et des populations de Sokodé qui ont pourtant montré, durant les longs mois de manifestations organisées d’août 2017 à début 2018, des vertus indéniables d’union, de solidarité et de communion avec les peuplades des autres régions du Togo et de sens élevé de responsabilité. Certaines sources voient plutôt l’œuvre du pouvoir en place pour opposer le PNP et l’ANC.

Face à cette confusion manifeste, il urge que le PNP et son leader Tikpi Atchadam fassent une sortie officielle pour démentir ou condamner ces actes qui ne rendent pas service à la lutte commune pour l’alternance. Le Mouvement Patriotes Togolais interpelle donc la conscience des premiers responsables du parti car c’est un précédent dangereux qui vient d’être posé là et la porte ouverte à toutes les dérives.

Le même appel s’adresse à toute la classe politique invitée à dénoncer ces incidents, mais aussi les précédents comme l’humiliation que les militants de l’ANC avaient fait subir il y a quelques années à Gilchrist Olympio à la plage de Lomé et la sortie scandaleuse des chefs traditionnels du Kloto sur fond de tribalisme dans le cadre des dernières manifestations organisées par le PNP le 13 avril dernier, et éviter de tomber dans ce piège. Le Togo est un et indivisible et des zones ne sauraient être érigées en cités interdites pour certains acteurs politiques.

C’est le lieu aussi d’appeler les populations à la retenue, à plus de sens d’analyse et éviter de partager instinctivement ces genres de vidéo qui divisent.

Enfin, le Mouvement Patriotes Togolais, partisan résolu d’une lutte commune et nationale pour la libération du peuple togolais, appelle toute la classe politique de l’opposition à une unicité d’action, convaincu qu’ensemble, on est plus fort.

Fait aux USA, le 23 juin 2019
Pour le Bureau Exécutif
Timothy Doe

Le Mouvement Patriotes Togolais a pour but d’adopter une lumière aux populations qui détiennent les solutions que ce sont les populations elles-mêmes qui détiennent les solutions à leurs problèmes. C’est pourquoi, nous adoptons une démarche d’écoute et d’accompagnement des acteurs locaux.
Follow by Email
Facebook