Select Page

[wp-svg-icons icon=”airplane” wrap=”i”]

Air France… Quelle Ethnie?

C’est regrettable des propos de ce genre, avec des relents ethniques, signés par un universitaire…

Il y a des gens qui pensent que tout fait politique est “ethnie” partout en Afrique. C’est faux! Les clivages ethniques existent, peuvent exister, mais sont loin d’être un critère politique exacerbé dans plusieurs autres pays africains dont le Faso, le Sénégal, le Mali, le Ghana, le Benin, etc.

Au Togo même, pratiquement dans toutes les familles, il existe de longues et durables amitiés entre des individus et des familles du Nord et du Sud, en dehors même des liens de mariages.

Depuis 1990, au premier grand sursaut collectif contre le régime, nous pouvons tous convenir que les choses ont évolué énormément au Togo. L’opposition au régime togolais est très diversifiées au plan ethnique car, la soif de la Démocratie, de la Réconciliation et du Développement touche aussi bien les Kabyè que les Moba, Mina, Ifê, Bassar, Tem, etc Et je peux en dire plus…

La question Nord Sud est devenue une manipulation dans les seuls mains du pouvoir. Bel et bien, les Deux Solitudes togolaises se rapprochent et subissent leur métissage au quotidien. Alors, je me demande ce que l’enseignant chercheur Tchaa MANBAFEYI voudrait insinuer en écrivant un texte informatif aussi léger sur la problématique entourant le retour de François Akila Esso BOKO. La quête de Dignité par les Togolaises et les Togolais, les épisodes des uns et les autres, bonnes ou mauvaises, critiquables ou non, n’ont aucun relent ethnique notoire ou significatif dans ce que nous venons de vivre cette semaine. Air France serait de quelle ethnie togolaise alors? Qui plus est, l’ANC avait bien sorti un Communiqué dénonçant le régime dans ses manigances à empêcher le retour au pays de François Boko. J’avoue n’avoir pas fait attention pour ce qui est du PNP. Mais il n’y a pas de raison que la position officielle du PNP ait été un appui au retour de François Boko, ou une dénonciation des entraves imposées à l’ancien ministre sur son chemin de retour d’exil.

NON et NON… Il faut quitter dans ça. Il faut vraiment abandonner l’outil ethnique comme modèle de lecture et de justification de l’invouloir du régime, du système qui a évolué de père en fils, de décennies en décennies, d’Adowuinon en Adowuinon, et j’espère d’enseignant chercheur en enseignant chercheur sur la Terre de nos Aïeux.

Définitivement, c’est mal servir notre ami François Boko que de le défendre d’une manière aussi légère, et par un si bas argumentaire ethnique. Non… Un enseignant chercheur n’écrit pas ça… Non… Il faut quitter dans ça, et faire mieux, beaucoup mieux…

À d’autres!

Merci
PSA

 

Le Mouvement Patriotes Togolais a pour but d’adopter une lumière aux populations qui détiennent les solutions que ce sont les populations elles-mêmes qui détiennent les solutions à leurs problèmes. C’est pourquoi, nous adoptons une démarche d’écoute et d’accompagnement des acteurs locaux.

Vote For

View Results

Loading ... Loading ...